Sujet vendeur (bis)

A propos de la Marseillaise sifflée en France, si vous avez l’estomac bien accroché, je vous invite à lire http://www.lalibre.be/debats/opinions/article/453358/non-a-la-culture-de-l-excuse.html. On croirait du Sakrozy, mais non c’est du sous-Alain Soral (http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_soral). Que voulez-vous, il faut bien distraire le peuple pendant qu’on lui vole 1.600 milliards pour le donner aux banques.

Voilà donc qu’une certaine « gauche » se met à aboyer avec les loups. Et pas n’importe où: sur le site de La Libre Belgique. Dans le style « nous aussi on peut taper sur les immigrés », il est difficile de faire plus raccrocheur et puant.

La meilleure démonstration de l’aspect profondément manipulatoire de l’intervention de l’homme aux talonnettes est apportée par l’ancien capitaine de l’Equipe de France: Michel Platini: http://www.lesoir.be/sports/football/marseillaise-sifflee-platini-2008-10-17-650852.shtml

Accessoirement, qualifier « d’immigrés » des personnes qui sont ici parfois depuis plusieurs générations porte un nom très simple qui a déjà fait des millions de morts: racisme. Pour l’illustrer je voudrais vous citer cet extrait de http://quadruppani.samizdat.net/spip.php?article68

« Une femme a été violée et tuée à Rome. Le meurtrier est certainement un homme, peut-être un Roumain. Roumaine est la femme qui, en se couchant sur la route pour arrêter un autobus qui ne ralentissait pas, a essayé de sauver cette vie. Le crime odieux secoue l’Italie, le geste d’altruisme est oublié. La veille, toujours à Rome, une femme roumaine a été violée et presque tuée par un homme. Deux victimes d’égale dignité ? Non : de la seconde, on ne sait rien, rien n’est publié dans les journaux ; de la première, on doit seulement savoir qu’elle est italienne, et que l’assassin n’est pas un homme, mais un Roumain ou un Rom. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *