Opposants défendus ou muselés là ou ailleurs

Huawei aurait facilité la surveillance d’opposants dans plusieurs pays Africains. C’est vrai ou c’est faux mais la critique d’une firme chinoise issue par un média complètement inféodé au discours dominant d’un pays célèbre pour ses 18 ou 19 agences d’espionnage – dont l’omniprésente NSA qui espionne ouvertement tout l’internet – et pour ses multiples ingérences y compris militaires ne manque pas de sel. Même en interne, on ne peut plus dénombrer les firmes qui servent à surveiller la population, en voici une quasi-inconnue mais très active : Palantir.

YouTube bloque les vidéos des opposants à la révolution colorée en cours à Hong-Kong alimentant d’autant les soupçons à ce sujet. Eux et les autres membres des GAFAM font de même pour bien des dissidents occidentaux, dont les Gilets Jaunes, je vous en ai déjà parlé. Ai-je assez rapporté le déclassement des moteurs de recherche, les tracasseries administratives ou financières voire le blocage qui touche les sites d’information non-MSM tant à gauche qu’à droite des républicrates et autres socio-libéraux. Et il y a des gens pour se croire informés à lire les informations politico-sociales que publie ou sélectionne cette hydre totalitaire !?

Julian Assange est sévèrement malade depuis son enfermement dans l’ambassade de l’Équateur si l’on en croit Nils Melzer, rapporteur spécial de l’Onu sur la torture, qui s’est exprimé dans The Times en mai. Craig Murray qui alerte sur ses conditions de détention actuelle. Une alarme est lancée par le toujours excellent Grand Soir qui souligne les manipulations mortelles qui l’entourent. Son comté de défense est censuré par Twitter. Il est complètement absent des premières pages des MSM otaniens et même de pas mal de sites de gauche. Pourtant l’enjeu qu’il représente est colossal pour la presse indépendante aux USA comme ici.

Il est remarquable que les médias suisses parlent plus d’Assange que les autres médias francophones. Je n’ai pas d’explications autre que de constater que la Suisse n’est pas membre de l’Otan. Est-ce une raison suffisante ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *