Et on remet ça !

Alors comme ça, le comité belge de soutien aux inculpés du 11 novembre est suspect  au point que les outils de travail de ses membres peuvent être saisis ?

C’est donc sans détour, mais non sans déplorer une fois de plus que le ridicule ne tue pas, que Cocyec affiche clairement son soutien aux refuznik de l’ordre nouveau et à aux victimes de cette farce médiatico-policière maintenant belge en plus d’être française.

Et gratuitement, une photo du logement de Tarnac (France), après le passage des chaussettes à clous. Notez que comme il n’y avait pas d’ordinateurs, ils n’ont pas pu être « accidentellement » cassés comme lors d’autres perquisitions dont Cocyec a déjà parlé. Et comme ils n’étaient pas célèbres ni journalistes, personne n’a publié le récit de leurs premières heures entre les douces mains des pandores qui ont probablement été largement pires que celles-ci qui sont déjà gratinées et commentées pour vous par un avocat français de renom: Me Eolas.

Une réflexion sur « Et on remet ça ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *