Otan en emporte le vent

Outre les mercenaires occidentaux et quelques SAS aussi britanniques que discrets, il y a des soldats professionnels polonais en Ukraine mais ils sont payés par l’Ukraine donc aucun ne compte comme soldat de l’Otan. Les autres mercenaires étrangers sont majoritairement issus des pays de l’Otan. Les mêmes pays qui envoient des armes de tous formats à l’usage desquelles l’Otan forme sur place le personnel de l’armée ukrainienne, en ce compris les mercenaires.

L’espionnage satellitaire est assuré par l’Otan et la couverture internet en campagne est assurée par un prestataire majeur (Elon Musk) de l’armée USAméricaine. Enfin, l’Ukraine n’a plus aucune rentrée d’argent donc elle vit et paye ses soldats avec l’argent envoyé par les pays de l’Otan.

C’est moi ou l’Otan est en réalité déjà en guerre avec la Russie avec juste un peu de complexité pour essayer de travestir la chose et de la rendre acceptable pour nos populations ?

Parce que, résumons-nous : le matériel vient de l’Otan, la formation est assurée par l’Otan, tout ou partie du personnel formé vient de l’Otan, l’information est assurée (ou censurée) par l’Otan. Et le tout est financé et payé avec de l’argent qui vient des pays de l’Otan. Qu’est-ce qui est encore ukrainien mis à part la couleur des uniformes et le sang de la chair à canon ?

Edit 26 juin: Le NewYork Times (NYT) confirme que les forces spéciales de renseignement, d’assistance et de formation de l’Otan sont toujours sur le terrain. Voila qui renforce encore l’idée que la 3e Guerre Mondiale (du Nord) a déjà commencé comme le confirme cette belle citation :

Les faucons en avril : N’appelez pas ça une guerre par procuration !
Les faucons en mai : Bien sûr que c’est une guerre par procuration !
Les faucons en juin : Ce n’est pas leur guerre, c’est notre guerre !
(@DanielLarison) 20 juin 2022 via Caitlin Johnstone

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.