Ce que la RTBF n’a pas dit en parlant de Roubini

Pourquoi l’économiste Nouriel Roubini est-il important ? Parce qu’il est le plus important des américains qui ont prédit il y a deux ans que le système financier allait à la catastrophe. Parce que depuis lors, chacune de ses prédictions s’est réalisée. Peut-être finira-t-il par avoir tort ? En attendant, il faudrait peut-être l’entendre.

« Roubini avertit que le pire est à venir pour les marchés et les économies. Sans pour autant prévoir une récession de l’ampleur de la grande dépression des années trente, il recommande toutefois que les politiques agissent rapidement.

Voici, en résumé, ce que Roubini prévoit :

- Tsunami de faillites d’entreprises.

- Récession en U de deux ans qui pourrait se transformer en L (c’est à dire « sans reprise ») si les responsables politiques ne parviennent pas à reprendre le contrôle du système financier.

- Re-couplage mondial avec les USA qui se propagera également entre les économies émergentes. Mêmes les nations les plus fortes, Brésil, Chine, ressentiront les effets du ralentissement mondial.

- Dangereux cycle de déflation sur les marchés des biens, du travail, des matières premières, les marchés financiers, les revenus des entreprises et des ménages, et la demande.

- Poursuite du deleveraging, le processus de liquidation et de désendettement, pour les collectivités territoriales, les ménages et certaines entreprises.

- Poursuite de la baisse de la bourse, d’une valeur comprise entre 20 et 30%, avec un point bas à l’automne 2009 au plus tôt.

- Chômage à 8-9%

- Mort du système bancaire parallèle »

Chaleureux programme, non ? A la RTBF, c’est devenu simplement « selon Roubini, nous sommes dans une crise qui durera 18, peut-être même 24 mois ». Ce qui s’appelle mentir par omission. Mais on sait depuis longtemps pour qui roulent les commentateurs boursiers de notre radio nationale. Et ce n’est pas pour nous.

Nos petits secrets

Ceci n’est pas vraiment un article, c’est plutôt la liste des extracteurs de matière première de Cocyec. Ceux que nous ne citons pas directement, mais de qui nous partons pour remonter vers les sources pour redescendre ensuite vers d’autres sujets.

En d’autres mots: ces portails citent un article, nous allons voir qui l’écrit. Nous voyons ce que cet auteur écrit d’autre et c’est dans ces autres sujets que nous sélectionnons les liens dont nous farcissons les articles que vous êtes de plus en plus nombreux à consulter. En voici deux :  la liste de partage de Le Monolecte: https://www.google.com/reader/shared/01081466928693056524 et son antre secrète http://www.ethologie.info/filinfo/ Ah oui, c’est touffu.

Dans la même catégorie, il y a les incontournables. Est-il besoin de les présenter ? http://mouvements.be/ et http://rezo.net/large dont nous tirons cette citation de Daniel Pennac: « Le bonheur individuel se doit de produire des retombées collectives, faute de quoi, la société n’est qu’un rêve de prédateur. »

Et puis, il y a aussi ceux qu’on aime visiter et dont nous parlons trop ou trop peu : « A Contre-courant », le belge : http://acontrecourant.be/ et « A Contre-courant », le français : http://stanechy.over-blog.com/5-index.html . Ou Hacktivist News Info: http://www.hns-info.net/ , http://www.contreinfo.info et http://socio13.wordpress.com/

Enfin, il y a les agences de presse exotiques: http://www.french.xinhuanet.com/french/ et http://fr.rian.ru/ mais je dois dire que nous n’avons pas encore beaucoup exploité cette source. A tort ?

Voilà, si vous avez du temps, faites la même chose et faites-nous profiter de vos découvertes. Les commentaires de Cocyec vous sont ouverts si vous ne voulez pas créer votre propre blog. Parions que dans tous les cas, il y aura sûrement plein de nouvelles « absentes des prompteurs de JT » comme dit Contreinfo.